Boucles d'oreilles marron

Les graines Rudraksha viennent du fruit d’un arbre nommé Elaeocarpus Ganitrus, originaire du sud de l’Inde mais aussi du Népal, de Java et de plusieurs autres pays d’Asie.

Le fruit frais est d’un très beau bleu, mais qui se modifie complètement lorsqu’il sèche et devient d’une couleur qui va du beige au marron clair et foncé. Il est porteur d’une légende très ancienne, qui lui attribue une valeur spéciale et qui fait tout son attrait à cette graine séchée : au cours de l’une de ses méditations, Shiva eut une vision des souhaits et des souffrances du monde. Ceci le fit pleurer et une larme tomba sur le sol, qui donna naissance à un arbre. Les graines séchées du fruit de cet arbre sont donc depuis appelées “les larmes de Shiva. C’est ainsi que de nombreuses vertus (et parfois même des pouvoirs !) sont attribuées aux graines Rudraksha. Le mot Rudraksha vient de “Rudra” (nom de Shiva) et “Aksha” qui signifie “larmes”.

Ces perles sont portées comme un talisman par ceux qui veulent s’attirer les bienfaits et bénédictions de Shiva. Elles sont utilisées dans la tradition bouddhiste (tibétaine) afin de réaliser des Mala pour les pratiques de protecteurs du Dharma.

Le mala, que l’on appelle tengwa, en tibétain et look-Pakam en Thaï, est le chapelet bouddhiste, fidèle compagnon du pratiquant qui le tient souvent à la main, enroulé autour du poignet ou de son cou, comme un collier. Les bouddhistes parlent souvent du dharma, un mot sanskrit difficilement traduisible qui est souvent laissé tel quel en Occident, mais que l’on pourrait vaguement rendre par “enseignement”.

Dans la tradition Védique, on assure que les graines Rudraksha ont un effet bénéfique sur l’organisme et peuvent ralentir le vieillissement et ainsi aider leur porteur à avoir une longue vie. Le fait de porter ces graines aide à équilibrer le fonctionnement des différents organes et peut éviter de développer certains maux. Certains chercheurs ont démontré scientifiquement que les graines Rudraksha ont un très fort potentiel électromagnétique et également un effet certain en acupressure.

Chaque type de Rudraksha a, d’après les textes anciens, un effet spécifique sur la santé, mais leurs pouvoirs vont varier en fonction du nombre de facettes (Mukti) qu’elles comportent. Le type le plus commun est celui à 5 facettes, mais on trouve des Rudraksha ayant de 1 à 21 facettes, voire même très exceptionnellement 31 facettes. Une perle Rudraksha peut se porter sans s’abîmer durant de longues années, à la condition de ne pas la tremper dans l’eau.

Si vous êtes intéressé et/ou passionné par ces graines, il faut absolument faire très attention à ce que l’on vous propose (en particulier sur internet) et vérifier vos sources d’information. On peut trouver sur le marché des Rudraksha ayant jusqu’à 31 facettes, qui sont la plupart du temps fausses et proviennent d’Indonésie.

Prenons comme exemple le Rudraksha à 5 facettes. Bracelet marron
Ce type de Rudraksha est le plus commun, il représente le Dieu Shiva et est un des plus efficace. Il sert à prolonger la vie de son porteur et à la rendre paisible. La tradition assure que jamais une personne portant ce type de Rudraksha n’est morte dans un accident. On porte principalement ce type de Rudraksha autour du cou sous forme de mala de 54 ou 108 grains. Le simple fait de porter un tel objet au contact de la peau donne un mental beaucoup plus calme en quelques minutes. Une autre utilisation plus thérapeutique consiste à boire de l’eau bénie où des Rudraksha à 5 facettes ont trempé une nuit, ce qui sert à soulager l’anxiété, l’hypertension et les ulcères (mais après, il ne faut plus les porter).

Entretenir ses graines rudraksha

Pour prendre soin de ses graines et enlever la saleté et la poussière, pensez à les nettoyer de temps en temps à l’eau savonneuse, avec une petite brosse ou une brosse à dents. Rincez les ensuite à l’eau claire et séchez les avec un chiffon doux. Vous pouvez également les bichonner d’une années sur l’autre avec de l’huile de noix de coco ou de santal, pour les nourrir et leur rendre du brillant.

Il est conseillé d’enlever son collier ou bracelet en perles rudraksha pour les soins corporels ou les travaux ménager, ainsi que pour dormir.

Quelques infos sur : Une graine peu connue : la perle Rudraksha

Un avis sur « Quelques infos sur : Une graine peu connue : la perle Rudraksha »

  • 18 août 2018 à 23h59
    Permalien

    bonjour j’ai lus que les graines de Rudraksha , étais aussi contre la magie noire et aidait à réalisé c’est projets est-ce vrai merci
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.