J’ai envie aujourd’hui de vous emmener visiter le Jardin Majorelle, un des jardins les plus enchanteurs du  Maroc, que l’on trouve à Marrakech, très proche du centre moderne, de la médina ou de la place Jemaa El-Fna..Le Jardin Majorelle - 2

Situé sur 9000 m2, ce jardin est un gigantesque et opulent amoncellement de plantes et d’arbres exotiques provenant des contrées les plus lointaines, entouré de murs, avec un labyrinthe d’allées qui s’entrecoupent, de niveaux qui s’enchevêtrent et de bâtiments mauresques de style Art déco aux couleurs brillantes, qui se situent entre le bleu, le jaune et le orange.

 C’est un endroit où je retourne quand je le peux lorsque je séjourne à Marrakech, car il est très inspirant et propice à de nombreuses rêveries. Son histoire est aussi intéressante :

En 1922, Jacques Majorelle, un célèbre peintre français, découvre Marrakech et tombe sous le charme du Maroc, de ses couleurs vives, de l’architecture berbère, de la civilisation ainsi que de son mode de vie. Il élit résidence à Marrakech,  “ville rouge” et acquiert une parcelle de terre qui n’était alors qu’un simple verger, où poussaient sauvagement palmiers et peupliers.

Le Jardin Majorelle - 4

 

 

Le peintre entreprend d’aménager ce terrain pour y installer son atelier et il installe un mélange de plantes exotiques, de bassins et de décorations de céramiques, avec une domination de la couleur bleue, que l’artiste créa pour exprimer la profondeur et l’intensité de l’océan

 

Le Jardin Majorelle - 5

 

En 1947, le peintre décide d’ouvrir au public l’endroit devenu un splendide jardin botanique, non pour en tirer profit, mais pour verser les recettes de ces visites aux sœurs carmélites, qui dirigeaient alors une petite école, non loin de ce jardin.

Le Jardin Majorelle - 7

 

Le Jardin Majorelle - 3

 

Suite au décès de l’artiste, sa seconde épouse, Maïté, se trouve dans l’obligation de se séparer de ce jardin, qui demande beaucoup d’entretien. Nous sommes alors en 1982, et parmi les prétendants à l’acquisition du jardin, le choix de la veuve de Jacques Majorelle se porte sur ce couple mythique formé par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, qui décident de racheter le jardin pour le sauver d’un projet de complexe hôtelier qui envisageait sa destruction.

Cependant, après plusieurs tentatives de réaménagements, le jardin est en 1998 dans un état lamentable, et il faudra beaucoup de temps et d’énergie pour lui redonner vie. A cette époque, le jardin était surtout connu des habitants de Marrakech, qui le considéraient comme un lieu d’évasion, de méditation et de ressourcement, mais au-delà, il n’y avait pas foule.

Quelques décennies plus tard, la donne a drastiquement changé et l’ultime aménagement a transformé ce terrain en  jardin d’Eden qui attire désormais près de 800.000 visiteurs par an, ce qui en fait le deuxième lieu culturel le plus visité au Maroc…

Le Jardin Majorelle - 8

Pour certains, le Jardin Majorelle doit son succès au mythe qui entoure ses fondateurs et le choix d’Yves Saint Laurent du jardin comme refuge pour préparer ses collections a sûrement contribué à cette aura. Pour d’autres, c’est tout simplement la magnificence du jardin qui attire les visiteurs.

Le Jardin Majorelle - 9

 

 

En tout état de cause, le succès fracassant du Jardin Majorelle est, somme toute, unique dans le royaume du Maroc et devant ses portes, il y a foule tous les jours de l’année, hiver comme été, en semaine ou le week-end, les visiteurs se pressant dans une interminable queue.

 

 

 

Le Jardin Majorelle - 10

Le Jardin Majorelle - 11

 

 

 

 

 

 

 

 

                                    Et ils sont ainsi très nombreux à déambuler dans les allées ombragées de ce jardin, pour se couper un peu de la ville, à profiter du roucoulement des oiseaux, de l’eau frétillante des fontaines et de la magnificence des poteries dans le bleu connu aujourd’hui internationalement, le “bleu Majorelle“… Voir le site :

Le Jardin Majorelle - 12

N’hésitez pas, lorsque vous le pourrez de nouveau,

à votre tour franchissez les grilles de cet oasis de paix et laissez vous aller …

 

Une visite enchanteresse : Le Jardin Majorelle à Marrakech

Un avis sur « Une visite enchanteresse : Le Jardin Majorelle à Marrakech »

  • 11 octobre 2020 à 17h40
    Permalien

    Merci beaucoup de faire partager ce type de découverte et d’invitation au voyage ; on ressort de la lecture de l’article du Bleu plein les yeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.