Les perles Krobo... c’est toute une histoire ! Riche, foisonnante, qui rejoint l’Histoire avec un grand “h”  des perles de verre, les perles de négoce ou “trade beads” (sur laquelle je reviendrais dans un prochain article), qui a commencé il y a 4000 ans en Mésopotamie.

Mon histoire personnelle avec les perles de verre a commencé il y a 30 ans, au Maroc, lorsque je suis tombée par hasard sur des perles spéciales, que l’on appelait à l’époque “perles de Goulimine”, du nom d’une petite ville située à 200 km au sud d’Agadir, au bord de l’Atlantique. Je suis tombée en admiration de ces perles, et je n’ai eu de cesse d’en trouver au cours de mes voyages sur le nord du continent africain. Hélas, ma récolte fut maigre, car ce chemin là avait déjà été arpenté par de nombreux voyageurs, explorateurs… J’en ai trouvé quelques unes, pas beaucoup, et je ne suis jamais arrivée à les insérer dans l’une ou l’autre de mes créations.

J’ai appris plus tard que ces perles de verre, appelées en fait “Millefiori” sont fabriquées sur l’île de Murano, à côté de Venise et ont servi comme monnaie d’échange en Afrique contre de l’or, de l’ivoire. Mais n’anticipons pas un autre article futur…Un exemple ci-dessous de “perles de Goulimine”.

Perles Millefiori
            Cette photo est tirée d’un article de Béatrice (http://beatrice-de.blogspot.com)

 

Lors de ma recherche de perles Millefiori, je suis alors tombée sur les perles Krobo, que certains marchands vendaient en les confondant, volontairement ou non, avec les Millefiori. Or, sans être spécialiste, on voit à l’œil nu que la technique de fabrication et la qualité des perles sont différentes. Je me suis alors intéressée de plus près à ces perles, leur provenance, leur fabrication. Ma récolte a été plus abondante, même si je sais que je ne possède pas les Krobo les plus élaborées. Mais… je m’en réjouis déjà.

Mix de perles Krobo
                                       Un mix de perles Krobo issu de mes collections

 

Et je n’hésite pas, pour le coup, à en mettre de ça et là, dans les colliers, bracelets et boucles d’oreilles, de façon classique ou plus fantaisiste. En voici un exemple :

ColValBleu12-2
                                              Collier en vente dans ma boutique

 

Mais avant de vous parler plus précisément de ces perles Krobo, je voudrais raconter ici un autre voyage lié à ces perles, celui d’un homme, Alain Marc,  artiste peintre, qui lors de ses balades dans différentes régions de France, a pris l’habitude de les raconter sous forme d’aquarelles et de dessins, consignés dans des “Carnets de voyage”.  L’un de ses derniers, édité en 2016, l’a fait partir hors de France. Il s’intitule “Sur la route des perles de verre Krobo – Ghana” (référence ici).

Voici ci-dessous, l’exemple de deux pages, extraites de l’ouvrage, avec l’aimable autorisation de l’auteur, pour vous donner l’envie d’aller voir…

Page Carnet de voyage Alain Marc - 1
                                                                                                                                                                                                          © Alain MARC
Page Carnet de voyage Alain Marc - 2
                                                                                                                                                                                                      © Alain MARC

 

Et une vidéo visible ici

Laissons pour terminer la parole à l’auteur : “Parmi les routes du monde, celles d’Afrique de l’Ouest nous emmènent presque toujours vers des voyages initiatiques… […] Images de lumière, de vastes horizons, de forêts denses et humides, de routes à la poussière rouge peuplées de tout un monde vivant à travers elles, et de beauté fragile liée à la symbolique de ces bijoux manufacturés aux mille vertus : c’est cet univers singulier que je vous rapporte dans mon carnet de voyage « Sur la route des perles de verre Krobo » à travers croquis et aquarelles où j’ai voulu qu’harmonie des couleurs et finesse du trait soient autant d’instantanés donnant un visage aux pays Fanti, Hagona, Ashanti, Ho et Krobo.” (4è de couverture de son Carnet de voyage – © Alain MARC – 2016 )

La suite dans un prochain article sur les perles Krobo  Un exemple de perle Krobo

 

 

Quelques infos sur : Les perles Krobo du Ghana

3 avis sur « Quelques infos sur : Les perles Krobo du Ghana »

  • 7 décembre 2020 à 8h15
    Permalien

    Quelle histoire super interessante sur les perles de Krobo. Et les dessins d’ Alain Marc superbes. Merci

  • 7 décembre 2020 à 22h38
    Permalien

    Une découverte pour moi les perles Krobo, je connaissais depuis longtemps les perles de Goulimine, ayant eu la chance d’en acheter il y a bien longtemps au Maroc.. et d’ailleurs de les monter en collier..
    merci beaucoup pour cet article très intéressant qui donne envie d’en savoir encore plus, et j’attend impatiemment la suite..
    Merci également pour la découverte des aquarelles d’Alain Marc..

  • 8 décembre 2020 à 11h40
    Permalien

    Mille mercis de l’envoi de ta Newsletter qui est superbement bien faite avec un travail considérable de créativités, de recherches …BRAVO
    Tout donne envie à l’évasion, au voyage à l’histoire, et se parer de beauté avec tes très jolies créations diverses.
    Je te et vous souhaite de belles fêtes 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.